Article 3 : Quelle race de chien choisir ?

 

Il s’agit de déterminer avec vous, la race de chien qui vous correspond. Celle qui colle avec votre rythme de vie, avec ce que vous voulez faire avec lui, votre lieu de vie, bref avec vos habitudes d’une manière générale !

J’ai vu une dame haute comme trois pomme promener son dogue Allemand sans aucune difficulté. Impressionnant mais rare tout de même !

Essayons de choisir un chien que l’on peut « maîtriser » en cas de nécessité si on veut éviter de se faire traîner derrière lui (ou alors on commence l’éducation chez Canis Lingua dès le plus jeune âge … 😉 ).

Soyons logique, j’ai vu trop de maîtres envahis par la taille de leur toutou une fois adulte, parfois on ne choisit pas. Dans les refuges, les animaux que l’on adopte ne ressemble pas toujours à ce qui était prévu en grandissant. Mais en général, on a pas de surprise si on s’est renseigné un peu sur la race.

En vérité la taille, si elle est un critère, n’est pas le plus important, choisissez surtout en fonction de votre activité physique.

 

Qu’allez-vous faire avec votre chien ?

Vous êtes sportif au quotidien ? télévore ? ou plutôt promenade du dimanche ?

On ne se rend pas toujours à quel point notre ami à quatre pattes a besoin de bouger.

Il y a seulement quelques années, le chien servait principalement à garder les fermes et les terres, certains vivaient en citadins mais ce n’était pas chose courante. Aujourd’hui beaucoup de nos bêtes sont contraintes à la vie en communauté et ses aspects qui n’ont rien de naturel pour eux.

On aimerait qu’ils soient parfaits en toutes circonstances, mesurés dans leurs réactions, en soit qu’ils connaissent NOS bonnes manières. On oublie souvent qu’ils ne sont pas humains et n’ont pas la même appréciation des choses que nous. C’est pourquoi pour favoriser leurs bons comportements il faut déjà que nous ayons nous-mêmes les bons !

LA clé pour un chien équilibré c’est l’exercice ! Un chien qui s’ennuie trouvera une occupation en dégradant, en guettant le chien du voisin ou encore le passage dans la rue de tout ce qui bouge. Plus il sera défoulé plus vous en ferai ce que vous voulez !!

Alors sportif ou non, il vous faudra sortir un minimum pour son équilibre mental.

 

Pour ce qui est du lieu de vie, un saint bernard  vivant en appartement est parfois bien plus heureux qu’un saint bernard ayant accès à un jardin.

Etrange, non ? Le chien citadin sans jardin est généralement sorti bien plus souvent que son homologue équipé d’un jardin. Au moins trois fois par jour rien que pour les besoins et bien plus si les promenades sont agréables pour les maîtres. De ce fait, il est également bien mieux sociabilisé !

A mon sens, concernant le lieu de vie, il faut réfléchir au fait de pouvoir vivre sans se marcher dessus et également à la contrainte des voisins (chiens qui aboient en absence par exemple). Malheureusement ce dernier point peut devenir une contrainte un peu partout.

Pour moi, le jardin est juste un confort pour le maître, une raison pour éviter de sortir son chien chaque fois qu’il doit faire ses besoins. Mais il faut garder à l’esprit qu’il n’y a rien de mieux que les sorties au grand air.

Un Lhassa apso sera parfait garder le canapé même s’il sera content de faire une promenade régulière.

 

On ne choisit pas un border collie pour le laisser trôner dans le canapé du salon pendant une journée de travail … ou alors on a le temps de lui offrir de belles promenades et intenses en fin de journée pour le défouler ! Idem pour le Jack Russel qui a l‘énergie d’un grand chien dans le corps d’un petit.

Je vois aussi régulièrement des gens choisir des chiens de travail comme chien de compagnie. L’exemple le plus concret est celui du Berger Belge Malinois. Une des seules races à être classé en deux catégories : chien de travail et chien de famille. Il y a une explication simple à cette classification. On ne transforme pas un chien de travail en nounou pour famille nombreuse, trop risqué ! Même si ils sont compatibles avec la famille, ils ont besoins d’une mission !

Comme vous avez pu le remarquer, il y a plein de critères plus ou moins importants qu’il faut prendre en considération pour choisir le chien qui vous conviendra le mieux.

Nous ne les avons pas tous évoqués ici mais n’hésitez pas à me contacter pour qu’on en parle ensemble, et je pourrai également vous aider pour choisir le bon chiot dans la portée suivant son et votre tempérament.

Nous évoquerons également le cadre légal de certaines races, la perte de poils pour d’autres ou encore la facilité pour certains sports.

Pour échanger sur le sujet retrouvez cette article sur ma page facebook :

www.facebook.com/canislingua59

Pour poser des questions spécifiques à votre animal rendez vous sur la page contact du site.

A très vite pour un autre article

Canis lingua par Marie-Charlotte Guerret

Partager mon blog avec des amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *